“Le tour du monde en 80 courses : les plus belles histoires de courses à pied “

“Le tour du monde en 80 courses : les plus belles histoires de courses à pied “

Partager l'article :
  •  
  •  

 

 

Le tour du monde en 80 courses :  les plus belles histoires de courses à pied

 

Ce livre écrit par Damian Hall et illustré par Daniel Seex, regroupe quatre-vingt récits de course à pied, choisis pour leur caractère exceptionnel. Les récits ont été sélectionnés soit parce qu’ils ont donné lieu à de nouveaux records, soit parce qu’ils ont permis de repousser les limites du possible dans le monde de la course à pied, soit encore, parce qu’ils ont été à l’origine de changements dans la pratique de cette activité ou constituent des péripéties surprenantes.

Damian Hall, journaliste spécialisé dans les activités sportives de plein-air et coureur de trail et d’ultras, ayant représenté la Grande Bretagne, a effectué un important travail de recherches pour sélectionner quatre-vingt courses d’exception. Même si le livre ne peut prétendre à l’exhaustivité, il a le mérite de dégrossir un terrain et d’attirer notre ’attention sur des athlètes et des évènements qui ont marqué l’histoire de la course à pied.

Damien Hall effectue ses choix à la fois dans le domaine du sprint, du demi-fond et de l’ultra trail ; à des époques comprises, principalement entre le 18e siècle et nos jours. Il nous donne à découvrir successivement : les exploits de Ricardo Abad, cet espagnol qui courut 607 marathons ; la great trans-Canada Race, une course qui réunissait cinq participants qui traversèrent le Canada d’est en Ouest en 1920 ou encore Jesper Olsen et Sarah Barnett, qui en 2008 se lancèrent dans un tour du monde. A côté de cela, l’auteur nous remémore des moments qui ont marqués la course à pied, comme les victoires de Zatopek, Usain Bolt, ou Paavo Nurmi. Il porte également à notre connaissance des exploits surprenants, comme celui de Plenni Wingo, qui parcourut en marche arrière 12875 kilomètres, ou encore Edith Bérces qui pendant 24 heures courut sur un tapis roulant.

Les récits sont présentés de manière courte, et illustrés par des dessins de Daniel Seex. Ces derniers qui ne sont pas dénués d’humour et de signification apportent une beauté et une richesse supplémentaire à l’ouvrage. La brièveté des récits permet une lecture rapide et entrecoupée, qui peut être poursuivie ou reprise à différents moments et dans différents lieux.

Si parfois, cette brièveté a entraîné, chez moi, une certaine frustration ; la mise en valeur d’un athlète, d’une course ou d’un évênement, a attisé ma curiosité et m’a incité à approfondir mes recherches pour aller plus loin. Passionné notamment par les ultra marathons ; grâce à Damien Hall, j’ai découvert des athlètes et des moments emblématiques, qui m’ont fortement inspirés. La découverte d’hommes et d’exploits incroyables, dont j’ignorais l’existence, m’a procurée un immense plaisir. Par ailleurs, la lecture des récits appelle à l’humilité et démontre l’incroyable capacité du coureur à repousser constamment ses limites. La lecture des plus belles histoires de la course à pied est également une source pour oser être audacieux et se dépasser soi même.

Le livre constitue donc un excellent point de départ pour tous ceux qui, comme moi, sont désireux d’en apprendre toujours plus sur le monde de la course à pied et ses héros qui l’enrichissent.

Recherches utilisées pour trouver cet article :courses a pied le tour du monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *