Parcours de course à pied L’etang de Fontmerle–Canal de la Siagne–Chapelle Notre Dame de vie Commune de Mougins

Parcours de course à pied L’etang de Fontmerle–Canal de la Siagne–Chapelle Notre Dame de vie Commune de Mougins

Partager l'article :
  •  
  •  

LotusO-Canal intro

Le parcours, situé sur la commune de Mougins, à l’entrée du parc de la Valmasque est un parcours à travers les lieux et le temps, à la découverte d’une faune et d’une flore variées

Un parcours sans aucune difficulté, accessible à tous les pratiquants de la course à pied, du débutant au confirmé. . La boucle autour de l’étang même si elle invite davantage à la contemplation et à la flânerie, par son absence de dénivelé, peut constituer un bon lieu d’entrainement pour réaliser du fractionné. D’une longueur d’un kilomètre, elle se révèle être une belle piste large.

FICHE TECHNIQUE DU PARCOURS
Lieu de départ Mougins, entrée du parc de la Valmasque, promenade de l’étang
Niveau de difficulté Facile
Distance 7 km 66
Dénivelé 161 m
Les plus de ce parcours Parcours accessibles à tous

Un paysage varié

La vue de l’étang de Fontmerle

Le Canal de la Siagne

La chapelle Notre Dame de vie

 Remarques

La boucle de l’étang fait 1 km ce qui peut être intéressant pour de l’entrainement en fractionné

Bien qu’il soit d’une distance modeste, cet itinéraire, avec un peu d’imagination et beaucoup d’observations, permet de voyager dans des contrées éloignées et au travers du temps.

Il est possible de stationner à l’entrée du parc et emprunter le sentier indiqué par le panneau parc de la Valmasque.

 

Parcours running Fontmerle 1- Entrée Parc ValmasqueParcours running Fontmerle 1- Chemin Etang Fontmerle

Le manoir de l’Etang de Fontmerle

Dès les premières foulées, le ton est donné : des cyprès bordent le chemin et rappellent les paysages de Toscane. Ces derniers sont implantés sur un domaine, surplombé d’ une magnifique demeure du 19è siècle : le manoir de l’étang. Autrefois la propriété de Gazan de Lapeyriere, ancien général d’empire et comte de grasse, ce magnifique manoir de pierres blanches, trône au sommet de la colline. Désormais, transformé en hôtel restaurant de charme et de silence, il est difficile de croire que celui ci était totalement en ruine à la fin de la seconde guerre mondiale.

A peine le temps de regarder les cyprès et ce magnifique manoir, que l’attention est détournée vers  deux  gallinules. Communément appelée poule d’eau ces deux oiseaux  se déambulent sur le chemin. Habituellement farouche, dans le cas présent elles ne semblent  pas effrayées par le bruit des running qui foulent le sentier.  Elles s’éloignent tranquillement.

Parcours running Fontmerle 2-Gallinule

Cette première rencontre fortuite rappelle que l’étang est le lieu qui accueille une faune remarquable. Près de soixante dix espèces d’oiseaux ont été recensées.

 

L’étang de Fontmerle

Au début du parcours,  l’étang ne se laisse pas découvrir aisément. Les roseaux (phragmite) qui l’entourent et l’ont un temps menacés, cachent précieusement ses richesses pour ne les dévoiler qu’après plusieurs minutes d’effort. Comme si pour découvrir toute la beauté de ce site, l’effort était nécessaire.

Parcours running Fontmerle 3- Phragmite Etang Fontmerle
Parcours running Fontmerle

3- Phragmite Etang Fontmerle-2

Au milieu du chemin, un premier observatoire a été aménagé. Les phragmites laissent la place à un paysage qui surprend et ravit les yeux, surtout entre juin et septembre. Devant la richesse offerte au regard, il est difficile de ne pas s’arrêter. Pour les plus réticents à interrompre leur entrainement, une autre solution est de multiplier les tours.

A chaque fois que j’emprunte ce parcours, selon les saisons ou les heures de la journée,  je suis toujours surpris par un élément de la nature, qui me donne le sentiment de ne jamais réaliser le même itinéraire.

5 - Etang Fontmerle - 2Etang de Fontmerle au mois de mai

 

Etang de FontMerle au début Juillet 5- Etang Fontmerle 0

La faune

Cet observatoire qui se présente sur le chemin de manière soudaine, permet de voir la splendeur du site. Entre janvier et avril, les canards colverts s’approchent au plus près de la barrière et mettent en évidence leur plumage vert en contrepartie de quelques morceaux de pain que jettent avec entrain les enfants. Le canard chilien, de nature grégaire et très sociable, n’est pas en reste et s’approche également. Ce qui permet de comparer ces deux espèces, qui contrairement à une idée répandue ne sont pas mari et femme.

4- canard chilien

 

Un peu plus loin à la surface de l’eau, il est possible d’observer la foulque macroule, qui prend son envol laissant derrière elle,  de grandes gerbes d’eau pour poursuivre ou se battre avec des oiseaux rivaux. La foulque macroule se distingue de la poule d’eau par son bec et son front blanc qui contrastent avec son plumage noir.  La poule d’eau, elle, a un bec rouge avec une extrémité jaune.

4 - Foulque macroule

A côté de ces résidents à l’année sur l’étang, d’autres espèces d’oiseaux, peuvent être observées selon les saisons.  Dans les eaux peu profondes de l’étang frayent des carpes, des tanches, des anguilles et le gambusia. Ce petit poisson est très utile car il protège l’environnement en se nourrissant des larves de moustiques.

 

Le lotus de Indes

A partir du mois de juin, il devient plus difficile d’observer ces poissons car les feuilles de lotus recouvrent une grande surface de l’étang. Cette étendue de vert foncé pigmentée  du rose de la fleur de Lotus constitue un paysage extraordinaire qui transporte vers les pays tropicaux d’Asie. Entre mai et septembre, les changements sont si rapides que cela donne l’impression d’une peinture qui chaque jour est retouchée par son artiste pour chercher le plus bel équilibre entre les couleurs. La contemplation de ce paysage luxuriant inspire la quiétude, chasse les agitations du moment et plonge aisément dans une douce rêverie. Si je n’étais pas animé de la passion de la course à pied, je disposerais là d’un bon prétexte pour arrêter ma séance.

5 - Etang Fontmerle Lotus6 - Etang Fontmerle Passerelle 3

Heureusement, ce paysage  de lotus se donne à contempler à d’autres endroits du parcours, grâce à l’aménagement de deux autres observatoires et d’une passerelle. Il est difficile de résister à la  tentation de suspendre un temps sa course pour observer ce champs de fleurs sacrées à partir de ces différents points de vue.  La présence de cette immense collection du lotus des indes est une des plus importante d’Europe. Elle est le fruit de la volonté d’un homme : Maurice Gridaine, architecte parisien qui réalisera, en collaboration avec Nau les plans du Palais des Festivals à Cannes.

En contemplant ce paysage depuis la passerelle, je me demande ce qu’il serait advenu de ce dernier, si en 1947, l’autre projet de Maurice Gridaine, d’implanter une Cité du Cinéma sur ce site, au manoir de l’Etang avait abouti. Ce qui est certain, c’est que je n’aurai pu concrètement apprendre à faire la distinction entre le lotus des Indes (Nelumbo nucifera)  et le lotus bleu d’Egypte (Nymphea caerula). Le deuxième a sa fleur sur la feuille. Il s’agit du Nénufar.

Parcours running Fontmerle 6 - Etang Fontmerle passerelleParcours running Fontmerle 6 - Etang Fontmerle passerelle 2

 

 

La prairie :

Je quitte la passerelle, et les bords de l’étang. En traversant la prairie, baignée de lumière , je poursuis mon voyage. Les grandes herbes jaunies, soulignent le rose des fleurs du muflier, et de pet d’âne. A la vue des grands cyprès, qui délimitent le sommet de la prairie, et filtrent les rayons du soleil,  je m’imagine sur les chemins de la Toscane. Les promeneurs et les coureurs se font plus rares. J’emprunte un sentier plus ombragé, bordé de double haies d’arbres ou de lauriers qui mettent à l’abri des regards les propriétaires de villas qui doivent être à l’image des abords extérieurs qui les entourent : luxuriants.

 

Parcours running Fontmerle 7 - Prairie FontmerleParcours running Fontmerle 7 - Prairie Muflier

 

Le canal de Siagne :

8 - Canal siagne 18 - Canal siagne 3

Tout en descendant progressivement s’offre à moi un nouveau décor : le canal de la Siagne. Je franchis un petit pont et je cours alors sur un sentier de terre agréable qui longe ce dernier.

Après de nombreuses tractations entre les différentes communes du pays grassois et la ville de Cannes, le canal de la Siagne est inauguré en 1868. Grâce à celui ci les communes entre Grasse et Cannes, connurent un réel développement de leur économie et leur agriculture.  Dérivant les eaux de la Siagne, le canal va permettre de résoudre le problème de pénurie d’eau qui à la fin du XIXe siècle, se fut plus important en raison du développement des villes du littorales Cannes et le développement de l’industrie grassoise.

En longeant ce canal, mes pensées s’évadent dans les romans de Pagnol. A l’instar du petit Marcel, j’ai l’impression d’emprunter le chemin des vacances qui me permet de découvrir la beauté de la Provence. Au fil de l’eau, je découvre les oliviers plantés sur les restanques, face à moi de l’autre côté du vallon se dresse le vieux village de Mougins.

8 - Restanques Oliviers8 - Vieux Mougins

Tout en courant, un spectacle de couleurs et d’odeurs défile et éveille mes sens. Le chèvrefeuille qui commence a fané délivre encore son parfum subtile. Les plantes vivaces qui poussent le long du canal rivalisent pour exposer des fleurs aux couleurs diverses et lumineuses. Le liseron laineux arbore fièrement au bout de ses tiges une fleur aux pétales impeccablement blancs. Le pavot borde le sentier de part et d’autre de son rouge pourpre pour saluer le passage des coureurs, Le jaune des ajoncs se confond avec celui des aigremoine. A certains endroits, les lauriers se déclinent en rose, en rouge et en blanc. Au milieu de ces derniers, se mèlent le mauve et le bleu des géraniums vivaces. Les myriades d’éclats colorés et éparpillés rappellent les toiles des impressionnistes.

8- Canal siagne 28 - Canal Siagne 6

Le haut de l’escalier, marque la fin de la course le long du canal. Je remonte par la route, qui constitue la seule difficulté du parcours. Cette derrière traverse  le hameau guillet. Comme les routes perpendiculaires, elle est bordée de belles propriétés avec de grands espaces extérieurs dont la végétation démontre l’appel à des paysagistes. Le temps de me remémorer les beautés qui se sont déjà offertes  à moi la côte est terminée.  Je redescends sur la gauche pour me rapprocher à nouveau de l’Etang. Sur ma droite, je laisse une route qui se nomme le chemin de Picasso.

8 - Canal siagne 4

Pourquoi avoir baptisé cette route du nom de ce grand peintre ?

Je poursuis tout droit. En remontant, j’aperçois un toit qui rappelle celui des hospices de Beaune. Ce qui me surprend et attise encore ma curiosité. Est-ce la fantaisie d’un riche propriétaire ?

9- Clocher Notre Dame de vie

 

Au sommet de la montée, un mur de pierres et une allée de cyprès au pied desquels des roses blanches dansent sur le rythme de la légère brise. Ce décor me ramènent à nouveau en Toscane, ou un peu plus près en pays de Vaucluse.

 

9 - Cyprès Notre Dame de vie -1

 

 

La chapelle Notre Dame de vie :

Avant d’aborder la descente, une nouvelle allée de cyprès plus imposants et anciens que les précédents invitent à quitter la route. Cette sente donne sur  un espace où je ressens immédiatement un calme. Les deux bancs disposés au pied des arbres séculaires, sont une invitation à s’assoir et écouter l’histoire qui émane du lieu.

Parcours running Fontmerle 9- Banc Notre Dame de vie9- Cyprès Notre Dame de vie - 2

En me retournant, je découvre la chapelle : Notre Dame de vie. Le toit qui se dessinait était donc celui du clocher de la chapelle. Il s’agit de la partie la plus ancienne du bâtiment, édifié au XIIIe siècle. Notre Dame de vie a été reconstruite entre 1655 et 1656, elle constitue un modèle représentatif des chapelles de campagne des Alpes Maritimes avec un toit simple, son plan rectangulaire et sa nef unique. Notre Dame de vie, est un des rares exemples de sanctuaire à répit. Au XVIIe siècle, elle servait de site de pèlerinages où l’on amenait les enfants mort né pour les faire ressusciter quelques instants, le temps de les baptiser.

 

9- Chapelle Notre Dame de vie

Face à cette dernière, je comprends que des hommes illustres aient été touchés par  la spiritualité du lieu. Churchill réalisera quatre peintures différentes de  la chapelle.

Le jardin de l’ermitage qui jouxte la chapelle, avec ses oliviers et la stelle, est également un lieu dans lequel le temps ne semble plus avoir de prise. Avec ces magnifiques oliviers,il  m’apparait un merveilleux endroit pour un ermite…

10 - Ermitage Notre Dame de vie10 - Ermitage Notre Dame de vie 2

 

l’antre du Minotaure et Picasso

En ressortant par la petite porte du jardin, en contre bas se trouve la demeure où Picasso a passé les dernières années de sa vie : l’antre du minotaure. A présent, je comprends mieux pourquoi un chemin porte son nom. Pablo Picasso séduit par les lieux à séjourné douze ans dans le mas Notre Dame de vie, jusqu’à sa mort en 1973.

 

11- Antre du minotaure

Je quitte ce lieu d’histoire en redescendant par le chemin de pierre puis reprends une partie du canal avant de déboucher à nouveau sur la prairie.

11- Chapelle Notre Dame de vie

J’emprunte le sentier en contre haut de l’étang pour redescendre au milieu de la prairie. Je m’extasie une nouvelle fois sur le massif de mufliers et ses pimpantes couleurs.

Avant de terminer le tour de l’étang, je monte l’escalier du dernier observatoire, qui par sa position surélevée, permet de contempler la magique et imposante étendue de lotus. Je termine la boucle en faisant face au  manoir de l’étang.

12 - Etang observatoire12 - Etang observatoire 2

Après cette course qui s’assimile à un voyage, je m’installe sur l’une des table de pique nique et me plait à écouter le chant des oiseaux tout en regardant le manoir. A la contemplation de ce dernier, découvert en ruine et restaurer par Maurice Gridraine, égoïstement, je me réjouis que le projet de  cité du  cinéma ait été abandonné, et que Marcel Pagnol, un temps intéressé  (avec Jean Marais et Jean Cocteau )  achète  le château de Buzine pour réaliser son « Hollywood provençal »

 

13- Manoir de l'Etang

Ce parcours est indéniablement une invitation aux multiples évasions et à des émotions. Le plaisir de la course associée à la découverte ou la redécouverte de paysages  et d’un patrimoine variés ne peut qu’égayer votre journée. Aussi, n’hésitez pas à user et abuser de ce magnifique parcours, qui à chaque emprunt vous donnera à découvrir une nouveauté.

 

Pour voir la vidéo , cliquez dans l’image ci contre

Vidéo du parcours Etang Fontmerle - Canal de la Siagne

Recherches utilisées pour trouver cet article :Etang de Fontmerle
 Promenade de l’Etang Mougins, PUIS JE ALLER COIRIR A LA VALMASQUE

2 réactions au sujet de « Parcours de course à pied L’etang de Fontmerle–Canal de la Siagne–Chapelle Notre Dame de vie Commune de Mougins »

  1. Ce parcours est visiblement agréable pour un coureur… Il me parait idéal pour un marcheur, qui a tout loisir de s’ arrêter, faire des pauses et prendre son temps pour regarder, écouter, sentir, Ressentir …
    Les photos sont magnifiques .
    BRAVO au créateur, qui donne réellement envie de découvrir , aussi bien les lieux, que les espèces florales, ou animales décrites tout au long de ce circuit proposé .
    FÉLICITATIONS pour le travail de recherche associé à cette production………… On apprend plein de choses …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *