Archives de
Catégorie : Livres

“Le tour du monde en 80 courses : les plus belles histoires de courses à pied “

“Le tour du monde en 80 courses : les plus belles histoires de courses à pied “

 

 

Le tour du monde en 80 courses :  les plus belles histoires de courses à pied

 

Ce livre écrit par Damian Hall et illustré par Daniel Seex, regroupe quatre-vingt récits de course à pied, choisis pour leur caractère exceptionnel. Les récits ont été sélectionnés soit parce qu’ils ont donné lieu à de nouveaux records, soit parce qu’ils ont permis de repousser les limites du possible dans le monde de la course à pied, soit encore, parce qu’ils ont été à l’origine de changements dans la pratique de cette activité ou constituent des péripéties surprenantes.

Damian Hall, journaliste spécialisé dans les activités sportives de plein-air et coureur de trail et d’ultras, ayant représenté la Grande Bretagne, a effectué un important travail de recherches pour sélectionner quatre-vingt courses d’exception. Même si le livre ne peut prétendre à l’exhaustivité, il a le mérite de dégrossir un terrain et d’attirer notre ’attention sur des athlètes et des évènements qui ont marqué l’histoire de la course à pied.

Damien Hall effectue ses choix à la fois dans le domaine du sprint, du demi-fond et de l’ultra trail ; à des époques comprises, principalement entre le 18e siècle et nos jours. Il nous donne à découvrir successivement : les exploits de Ricardo Abad, cet espagnol qui courut 607 marathons ; la great trans-Canada Race, une course qui réunissait cinq participants qui traversèrent le Canada d’est en Ouest en 1920 ou encore Jesper Olsen et Sarah Barnett, qui en 2008 se lancèrent dans un tour du monde. A côté de cela, l’auteur nous remémore des moments qui ont marqués la course à pied, comme les victoires de Zatopek, Usain Bolt, ou Paavo Nurmi. Il porte également à notre connaissance des exploits surprenants, comme celui de Plenni Wingo, qui parcourut en marche arrière 12875 kilomètres, ou encore Edith Bérces qui pendant 24 heures courut sur un tapis roulant.

Les récits sont présentés de manière courte, et illustrés par des dessins de Daniel Seex. Ces derniers qui ne sont pas dénués d’humour et de signification apportent une beauté et une richesse supplémentaire à l’ouvrage. La brièveté des récits permet une lecture rapide et entrecoupée, qui peut être poursuivie ou reprise à différents moments et dans différents lieux.

Si parfois, cette brièveté a entraîné, chez moi, une certaine frustration ; la mise en valeur d’un athlète, d’une course ou d’un évênement, a attisé ma curiosité et m’a incité à approfondir mes recherches pour aller plus loin. Passionné notamment par les ultra marathons ; grâce à Damien Hall, j’ai découvert des athlètes et des moments emblématiques, qui m’ont fortement inspirés. La découverte d’hommes et d’exploits incroyables, dont j’ignorais l’existence, m’a procurée un immense plaisir. Par ailleurs, la lecture des récits appelle à l’humilité et démontre l’incroyable capacité du coureur à repousser constamment ses limites. La lecture des plus belles histoires de la course à pied est également une source pour oser être audacieux et se dépasser soi même.

Le livre constitue donc un excellent point de départ pour tous ceux qui, comme moi, sont désireux d’en apprendre toujours plus sur le monde de la course à pied et ses héros qui l’enrichissent.

Recherches utilisées pour trouver cet article :courses a pied le tour du monde
“La grande course de Flanagan” de Tom Mc Nab

“La grande course de Flanagan” de Tom Mc Nab

La-grande-course-de-flanagan-de-mcnab-tom

“La grande course de Flanagan” est un livre culte. Il est un des rares romans sur la course à pied.

Cet ouvrage paru en 1982, et que les éditions Autrement ont eu la bonne idée de rééditer en 2012, est la réponse à une attente forte de lecteurs et passionnés de course à pied. Lors de sa première publication, le livre a été vendu à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires et a été classé en tête de la liste des best sellers du Times au Royaume Uni. Il a été traduit en 16 langues.

A travers son livre, l’auteur écossais, Tom McNab, a mêlé avec merveille ses qualités de romancier et son expérience d’entraîneur.

S’inspirant de la véritable Transamerica Footrace, qui eut lieu en 1928, Tom McNab romance l’aventure humaine,vraie, qui rassembla des hommes et des femmes de tous pays dans un défi hors du commun alors que la crise faisait rage.

Ce livre passionnant nous plonge au cœur d’une course à pied, ponctuée de péripéties, de malheurs et de bonheurs dans une Amérique, qui a du mal à se sortir du marasme.

Au début des années 1930, Charles C Flanagan , passionné de sport, irlandais de souche, fantasque et débordant d’idées, décide d’organiser une course allant de Los Angelès à New York, soit 5063 kilomètres. Deux mille coureurs, venant d’horizon très variés, se présentent sur la ligne de départ pour relever ce défi surhumain et traverser les Etats-Unis avec l’espoir de remporter la somme substantielle promis au vainqueur

Durant la traversée, beaucoup de coureurs abandonneront, et parmi ceux qui resteront, rien ne leur sera épargné. Chaque jour sera une nouvelle épreuve. Coureurs et organisateurs, seront confrontés à des obstacles physiques, financiers et politiques.

Pendant les trois mois que va durer la course, l’auteur nous fait découvrir, à travers déserts brûlants, tempêtes de neige, plaines poussiéreuses, le portrait de personnages qui vont parcourir quotidiennement 80 kilomètres. Il nous fait ressentir leurs tactiques de course, partager leurs émotions et leurs douleurs. De Doc Cole, le doyen et grand marathonien, à Hugh Mc Phaile, plus à l’aise à la base comme sprinter, ou Mike Morgan, l’ex boxer, en passant par kate Sheridan, qui symbolise le féminisme naissant, nous vibrons, nous ressentons leur souffrance, la colère devant le comportement de certains.

Tous ces acteurs – pionniers vont progressivement dévoiler leur histoire et les motivations qui les ont amenés à se lancer ensemble ce défi démesuré. Entre ces coureurs exceptionnels dotés de personnalités hors norme, va se construire une solidarité et une fraternité

Tom McNab, à la manière des grands romanciers du XIXe siècle, nous offre un récit passionnant. Il enchaine les histoires et les portraits. Il fait de ces derniers des héros et des pionniers, transfigurés par la douleur, la solitude de l’effort, la bravoure et la solidarité.

La grande course de Flanagan est un roman palpitant et captivant, de la première à la dernière page, qui plaira à tous les amoureux de la course à pied

 

 

 

Notes :

Pour écrire La grande course de Flanagan, Tom McNab, s’est inspiré de la course nommée Bunion Derby qui se déroula en 1928. Dans les années 1920, la crise économique jeta sur les routes des milliers de personnes. Certains pour survivre choisir de courir de Los Angeles à New York.

Le Bunion Derby fût une des premières courses a se dérouler sur plusieurs jours et à traverser l’Amérique. Partant de Legion Ascot Speedway à Los Angles et se terminant à New York dans le Madison Square Garden sur une distance de 3423.5 miles.

Sur les 199 coureurs qui ont quitté Los Angeles en Californie, le 4 mars en 1928 à 15h30 ; seulement 55 coureurs ont terminé le 26 mai 1928. La course, organisée par C.C Pyle a duré 84 jours et a été gagnée en 573 heures 4 minutes et 34 secondes par Andy Payne, gagnant le prix de 25 000 dollars.

Cette épreuve s’est également tenue en 1929.

Pour aller plus loin :

il est possible de lire les livres suivants :

  • Bunion Derby : The 1928 Footrace Across America  de Charles B Kastner et Andrew L Barnes
  • The 1929 Bunion Derby : Johnny Salo and the Great Footrace across America